soundinitiative, c'est exactement le pourquoi et ce à quoi j'ai été formé dans ma vie d'étudiant de conservatoire. C'est aussi exactement pour ça que maintenant on déforme tout ce que l'on a pu apprendre plus jeune. Musique d'exploration, souvenir d'Arte-la-nuit acidulé, classe à la française et terre d'asile pour huit nationalités différentes, c'est finalement exactement ça, soundinitiative.

Phase, c’est un duo, un copain, un duo de copains. Très souvent on devient trio aussi, avec du chant Debussien début 20ème, en philosophant avec le disciple de Socrate ou bien en s’augmentant graphiquement, c’est selon. Du haut de la vision de la percu que l’on avait à la base, on a vite compris qu’il fallait lorgner plus large et plus loin. Du bas, on apercevra donc juste deux gars en Phase.

AIMS et Création en Cours, de beaux noms de codes pour les meilleurs projets éducatifs artistiques en collectif que j’ai eu la chance de faire. Si vous voulez passer de bons moments à créer, échanger et partager, pas de doute : il suffit de retourner en enfance à l’école, de rêver, et partager… y a que ça de vrai. En tout cas, j’y reviendrai, à AIMS et Création en Cours.

les Champs Magnétiques, c’est de l’électro/champêtre bien de chez nous ! Avec l'Emoi Sonneur, on a traversé la France entière pour capter, collecter et jouer avec les animaux, les gens, les tracteurs et les fermes… littéralement. Mapping vidéo, dispositifs temps réel, musique trad et tech agricoli-bretonne… Que du bon à jouer quoi... surtout dans les Champs Magnétiques.

le solo, et bien tout est dit non ? C'est un cheminement personnel assez récent qui arrivera 2022-2023, sous plusieurs formes. Indices : y aura du tambour mixé avec du beethov mixé avec du gros son mixé avec du jeu de rôle mixé avec du flow. Bref. A venir. le solo.

sideman, c'est être batteur et/ou percussionniste en freelance pour ces groupes et projets passés, présents et futurs : GeX-L et son hip-hop acoustique métissé, le Paris Brass Band et ses multiples championnats de France gagnés, le théâtre avec Albert Camus, Debussy et Mishima, le bagad Quic-en-Groigne de Saint-Malo et leur mascotte canine corsaire, les Opéra en Plein Air et ses nombreux châteaux français visités, l'Orchestre National de France et son harmoniciste solo, Clap-Fanfare et son attrait pour Stendhal, Philippe Delettrez et ses enregistrements studios, Nicolas Frize et ses performances barrées, and many others >sideman.

classic meets hip-hop, c'est le rap et le classique, ensemble. Un projet pédagogique réalisé sur plusieurs mois en banlieue parisienne avec un documentaire ici, et un article là. En clair, c'est prouver que jouer du Grandmaster Flash avec sa flûte traversière quand on n'a que 10 ans, c'est possible. Et que rapper sur du Fauré, et bien c'est pas rien non plus. Peace, love and unity disaient les anciens, nous rajoutons aujourd'hui diversité : classic meets hip-hop.

apprendre, c'est ce je ferai et ferai faire toute ma vie. Etre musicien et garder tout ce que l'on a appris pour soi, no way. Etre musicien et ne pas apprendre des autres, idem. En conservatoire, en particulier, en association, en stage, et en voiture, avec mon diplôme d'état et mon certificat d'aptitude, toutes les occasions sont bonnes. Car c'est ça >apprendre.

percussion to hire, c'est plus de 20 ans d'amassage de percussions diverses et variées. Et j'en ai ramassé de la connerie dans cet instrumentarium, si tant est que connerie rime avec gongs, aspirateur orange, grosse-caisse symphonique, pied à soupe, SPDS, bols chantants et batterie. J'en oublie beaucoup, car il m'aurait fallu une page entière et l'envie de tout (d)écrire. Si besoin, il n'y a qu'à demander, percussion to hire.